Les petits bouts de bonheur, 1ère édition!

1

Après avoir passé un excellent week-end, mon petit rituel du lundi midi est de faire le tour des 5-6 blogs que j’aime en ce moment. Parmi eux, le blog d’Elisa que j’adore particulièrement. Elisa a fait une rubrique « 7 bonheurs par semaine » en récapitulant ses 7 petites joies quotidiennes de la semaine avec les coups de cœur qu’elle a pu rencontrer. Je me dis qu’à la fin de cette année, elle pourra sourire en relisant tous les billets de cette rubrique et s’émouvoir de l’évolution de ces enfants sur l’année. Et j’aime bien cette idée de rétrospective… ça s’accorde bien avec le feuilletage illimité des albums photos, recroquevillée sur le canapé. J’aime mes souvenirs.

Comme j’ai des difficultés à venir régulièrement sur le blog (prendre le temps, toujours la même histoire, tsss-tsss), ce qui m’éloigne de ce à quoi je le prédestinais (un journal de bord), j’ai décidé d’écrire ces petits bouts de bonheur qui composent essentiellement mes week-end (j’adore déjà l’idée rien que de m’imaginer au chaud, entre Noël et le 1er de l’an en train de me remémorer toute notre année (méga-smile)).

Et avec les beaux jours qui reviennent, la vie n’est pas avare en petits bouts de bonheur. Bienvenue dans la rubrique « on jette en vrac »! Au menu de cette avant-dernière semaine d’avril:

Guetter l’éclosion des boutons de pivoine et de rose quotidiennement – acheter les dernières (yesss!) pelotes de ma couverture patchwork – choisir avec ma fille le tissu pour doubler sa couverture en laine de bébé – réussir à doubler la fameuse couverture en laine en apprivoisant la machine à coudre – être très fière du résultat même si c’est loin loin loin d’être parfait – remettre une nouvelle branche de lilas dans la maison pour profiter à nouveau de son parfum – voir mon homme heureux de travailler chez lui pour embellir notre maison – regarder notre fille cueillir des fleurs et s’émerveiller de tout ce qu’elle trouve – être comme des gamins en train de faire la liste au père Noël dans une foire aux plantes – fêter les 4 ans de notre jolie nièce – regarder ces deux petits bouts de femme se tenir la main en chantant (et les entendre se chamailler) – entendre mes deux amours rire aux éclats.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s