* La minute pimbêche *

_Spectacle1Ça m’est arrivé bien souvent de prendre la parole en public parfois en petit comité, parfois devant une grande assemblée, bien souvent pour raison professionnelle. Je ne dis pas être à l’aise avec ça mais je l’ai toujours géré. Mais samedi dernier, j’ai fait quelque chose d’inédit: j’ai dansé devant des gens… jusque là, vous me direz, ça arrive à des gens très bien et on s’en sort… Alors je vous explique: j’ai pas enflammé le dance floor de la boite de nuit du coin, non non, j’ai dansé sur une scène (ah là on fait moins les malins!) et devant des gens (l’angoisse!!) qui étaient venus pour voir ça (et même qu’ils avaient payé pour ça…). Moi, 30 ans, j’ai participé à mon premier spectacle de danse de ma vie et j’ai eu la méga-trouille du siècle!

Je n’ai jamais été sportive, j’ai tenté ces dernières années de secouer ces petits muscles atrophiés par un peu de gym ou de zumba mais rien de bien régulier, et puis à la rentrée dernière, comme nous nous étions enfin installés, je me suis inscrite à un cours qui me faisait rêver depuis mes années collège, la danse africaine. Je m’y suis tenue globalement plutôt bien, quelques échappées cet hiver mais rien de bien important. De toutes façons, je m’étais dit que je ne ferais pas le spectacle donc pas d’enjeu à part le plaisir de se faire plaisir. Et puis Monsieur L., sportif et compétiteur de son état, a commencé subtilement à me dire que « quand même ce serait peut-être bien de le faire, que c’est un aboutissement et que c’est sympa d’aller au bout, l’ambiance, toussa-toussa »… mouais… Et puis aux derniers cours, la question s’est posée, « qui le fait, il faut être assez nombreuses, et patati et patata ». Bref je me suis laissée convaincre bon gré mal gré. En fait, je crois qu’il y a un reste de gamine qui s’est réveillée à ce moment-là (et qui n’avait pas les muscles atrophiés elle!) et qui m’a dit: « Pense au tulle, au satin, aux chignons tirés à 4 épingles, aux paillettes, aux jambes fuselées dans ces petits collants » et j’en ai eu envie (même si j’étais en sarouel hyper large et heureusement car les jambes en question étaient fusillées et non fuselées!).

J’ai eu le trac, j’ai eu le palpitant qui m’en a bouché les oreilles de cogner comme ça, j’ai eu les jambes en coton (oui c’est embêtant dans pareille situation…), rien que d’imaginer des gens en face, c’était juste horrible et puis la petite gamine m’a dit « Fais-le pour moi (et aussi un peu pour toi), le reste, on s’en fout ». Et j’y suis allée… 2 fois (oui il a fallu le faire 2 fois, complètement maso la fille!), je me suis trompée, un peu, rien de bien grave, mais je l’ai fait. Et même que dans ma tête, je m’imaginais en tutu avec la grâce d’une danseuse étoile (c’est bien pour ça que je ne veux surtout pas voir le film, laissez moi cette image-là!). J’ai dansé, concentrée, appliquée, j’ai fait de mon mieux pour plaire à ceux qui étaient venus me voir exprès. Et puis j’ai beaucoup admiré aussi… des tout-petits à croquer, des moins-petits avec déjà tant de facilité, et des danseuses que j’ai trouvé exceptionnellement douées, si expressives dans leurs mouvements, que ça m’en a donné la chair de poule… J’ai vu tout ça des coulisses, du derrière du rideau, au cœur de la fourmilière. Je n’ai pas eu l’occasion de prendre des photos bien sûr mais j’ai des centaines d’instants volés dans la tête. Je retiens particulièrement ces deux petites filles en tutu gris qui regardent par la fenêtre les gens se masser à l’entrée et qui échangent des petits rires satisfaits de voir leur famille s’installer. J’aurais voulu les prendre en photo tant j’ai aimé les regarder à ce moment-là.

Bref trêve de chamallow, c’est fait, j’ai kiffé et en bonus, en voici la preuve (pas convaincante mais elle a le mérite d’exister!). DSC_6440

Publicités

2 réflexions sur “* La minute pimbêche *

    • Ma foi oui, plutôt heureuse 😀
      Il y en a un en particulier qui m’a dit qu’il était fier, une autre qui trépignait (c’est peu de le dire…) de pouvoir aller danser aussi et les autres qui ont trouvé ça très joli et ont beaucoup aimé (ce que je n’aurais pas cru après 2 heures de spectacle dans une chaleur étouffante!)
      C’est en effet une chose de plus à barrer sur la liste des « things to do » du 1er jour du reste de ma vie.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s