Livraisons en série des petites cigognes

_bebes-2015

En  l’espace de 3 mois, 5 petits paquets ont été déposés chez nos amis de toujours. Chacun a son exemplaire version « mini-eux », les moments où nous serons tous réunis n’auront plus jamais la même…comment dire… décadence ;o) !!! Bref passons sur nos folies de jeunesse… J’aurais eu de quoi tricoter plein de jolies choses, l’envie n’a pas manqué mais la fin d’année a été trop remplie ne serait-ce qu’avec la maison et j’avais déjà tellement de difficultés à préparer l’arrivée de notre petit paquet à nous. Pourtant je voulais faire quelque chose de personnel pour ces petits bouts. J’ai donc pensé à la mini-toile photo. Un petit quelque chose où les heureux parents pourront glisser une photo de leur merveille associée au doux prénom mûrement réfléchi qui leur ont choisi. Je crois que globalement cela a plu (du moins sont-ils assez polis pour ne pas me dire l’inverse!!!!).

Il faut dire que moi-même je suis une adepte de la toile photo, j’ai mon défi fou perso qui est d’élire chaque année une photo pour représenter l’année de ma zébulette. Et cette année n’a pas échappé à la règle. Une toile qui brille avec du rose parce que ma zébulette est une princesse… pas comme les autres c’est certain. C’est la princesse contradiction dont la devise est « Oui-mais! ». Elle aime les robes qui tournent vite mais pas les collants qui entravent sa course, elle aime qu’on laisse pousser ses cheveux pour faire des chignons et des tresses mais pas de mèche devant ses yeux quand elle dessine, elle chipote dès qu’il y a un petit « bourri » sur ses vêtements mais rentre avec les pantalons tout crottés de l’école car elle a joué au bateau pirate avec les copains. Elle fait sa précieuse pour pousser un aliment avec son doigt dans sa cuillère mais peut se retrouver avec du jus de framboise ou de fraise jusqu’au coude et ne sait pas se tenir devant un pot de cornichons. Elle peut regarder 1000 fois la Reine des neiges mais me demande de monter le son devant un match de rugby même si Papa n’est pas là. Elle voudrait mettre des paillettes tous les jours parce que pour elle c’est tous les jours la fête… elle n’a pas tord après tout. Car avec elle nous avons des paillettes plein le cœur tous les jours de l’année. Aux parents tout frais, tout beaux qui apprennent la vie à 3, qui entament la grève du sommeil, les questions et remises en question sans fin, et qui viennent de commencer sans s’en rendre compte à épuiser leur réserve de patience (c’est comme les neurones, ça ne se renouvelle pas!). Au final, il ne vous restera que les paillettes.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Livraisons en série des petites cigognes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s