* La fée cousette *

_clochette-1

J’ai été absente du blog un bon mois. Un silence récupérateur, salvateur et constructeur! Il fallait bien évidemment préparer l’arrivée de notre micro-louloute, THE top-priority (j’y reviendrai) mais pas que. Et donc j’ai renoué avec Pénélope (ma machine à coudre pour ceux du fond qui n’auraient pas suivi..!). J’ai toujours une grosse appréhension quand nous travaillons ensemble elle et moi, sans blague, les mains moites, la tension au maximum. Pourtant si je me trompe lamentablement rien de de plus facile que de découdre mais je ne sais pas pourquoi, elle me stresse!!! A ajouter à cela que pour comprendre un patron ou un tuto, j’ai l’impression qu’il me faut un bac +5 en la matière et que je ne vois les subtilités qu’une fois le travail achevé et vous voyez le problème!Et pourtant nous avons été pas mal copines elle et moi ces derniers temps. Je vous fais le topo: jeudi 3 Mars, mot dans le cahier de la Zébulette pour annoncer que le mardi 8 Mars, ils fêteront carnaval à l’école soit 4 jours pour préparer OUCH. Et en même temps ils feront la photo de classe, ce qui signifie donc pas de maquillage, une coiffure qui tienne la journée et un déguisement qui réponde aux critères pratiques suivants: chaud (-3°C le matin du 8 mars), des accessoires faciles à poser et à remettre (sieste oblige), pas trop moche et qui ressemble à quelque chose de connu pour des enfants de 3 ans re-OUCH. Donc en résumé pas le temps de commander sur internet, peu de magasins dans mon petit coin de campagne pour trouver quelque chose de sympa qui plus est un mois après mardi gras, on n’était pas dans la m****!!!!

Première étape, se mettre d’accord avec Zébulette: j’étais sûre que cette chère Elsa en robe bleue et glaçant tout sur son passage allait me mettre des bâtons dans les roues alors j’ai pris les devants : et si tu te déguisais en fée Clochette?!... (attente de la réponse en croisant tous les doigts même ceux des pieds) ah oui Maman! (YESSSSS!!!).

Deuxième étape: le listing. Bon la fée Clochette a quand-même une robe légèrement courte qui vient de se faire déchiqueter par des ronces avec un bustier décolleté à mort. Ok Louloute nous avons donc un petit sous pull avec col roulé vert qui fera très bien l’affaire, on a des collants blancs, super début! Il nous manque juste une jupe, des ailes et l’incontournable baguette magique. Par miracle, j’ai dans mon fourre-tout du tissu vert, une chute d’un voilage blanc et du tulle.

Troisième étape: brainstorming avec Pénélope! Pour la jupe, je suis partie sur un modèle de jupe patineuse, les tutos ne manquent pas. J’ai suivi celui du site Dawanda, j’ai dû appeler mon coach couture pour être sûre d’avoir tout compris mais globalement ça s’est plutôt bien passé! Du tulle joliment noué en guise de ceinture et le tour est joué. Premier cri d’extase de la mère ayant réussi sa mission! Essayage de la jupe et deuxième cri d’extase de la fille parce qu’elle touuuuuuuurne mamannnnnnnnn!!!! Et même qu’on pourra la remettre cet été (je vais finir par m’embrasser moi même!).

Pour les ailes, j’ai cousu un ourlet tout le long de mon rectangle de voilage dans lequel j’ai inséré du fil de fer épais et recouvert de plastique histoire de blesser personne. Un élastique rond blanc pour resserrer le tout au milieu et qui a également servi à faire des bretelles très pratiques et discrètes avec un simple nœud.

Enfin pour la baguette magique, j’avais de la laine verte et blanche donc un coup de tricotin plus tard et toujours avec le même fil de fer, vlà une baguette magique. J’ai quand même galéré pour lui donner une forme d’étoile qui ne m’a pas convaincue. Je n’ai pas élucidé la manière de faire pour faire des formes aussi nettes telles qu’on les voit sur internet… Ça m’a un peu turlupiné cette histoire et il faudra que je me penche sérieusement sur la question.

Un déguisement confectionné avec les moyens du bord, un chignon et quelques paillettes sur les yeux et ma fée Clochette est partie pour l’école excitée comme une puce, elle n’a pas cillé devant les 4 Reines des neiges de sa classe et était vraiment fière d’être la seule fée Clochette. En allant la chercher le soir, une de ses copines lui a dit au-revoir fée Clochette et à voir sa mine réjouie, j’ai su que le pari était gagné. J’ai hâte de voir les photos de classe, 1ères du nom en plus!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s