Colore le monde

_colore-le-monde

« Sans feutre, sans épreuve, ni bombe »… Ce serait bien qu’on en arrive là un jour.

La légende ne va pas du tout avec la photo, terriblement empreinte de soleil et de bonheur. J’aurais dû appeler l’article « voir la vie en rose »… pas facile depuis plusieurs mois. En ce moment, j’ai du mal à trouver mes mots que ce soit dans une discussion ou pour écrire comme là. C’est fou, d’habitude, je manque de photos, de jolies choses à montrer, là, j’ai préparé 2-3 tableaux photo mais ils restent stockés dans le disque dur car je ne sais pas quoi écrire… Depuis que j’ai repris le travail, quelque chose a changé, moins de speed et plus d’essentiel. Samedi, je me suis couchée dans l’herbe pendant que ma grenouille siestait à l’ombre et que ma zébulette jouait tranquillement à côté de moi et j’étais bien, vraiment besoin de rien d’autre que de profiter d’elles, même juste à les regarder. Je suis en plein tri de photos, plein d’albums en prévision (est-ce que je réussirais à les faire, c’est une autre histoire!), je me nourris d’images et de jolis souvenirs. Je profite de mes 3 mousquetaires qui me comblent de bonheur, je ne pense pas à quand on sera posé tous les 3 pour un week-end entier (ce n’est pas arrivé depuis 1 mois…), je profite même des quelques minutes qui nous sont offertes tous les jours, je ne suis pas triste dès le dimanche matin que le lundi approche, je me gave d’eux jusqu’à la dernière miette. Je ne sais pas si c’est de l’apaisement ou de la lassitude, si c’est un état stationnaire ou les changements de la vie qui font que. On verra bien. Toujours est-il que porté par ce nouveau « Carpe diem« , le week-end dernier, j’ai fait un rangement pour les barrettes de la zébulette (rien à voir avec ce que je viens de raconter!) en m’inspirant de ce site. J’avais tout ce qu’il fallait à la maison ou presque, n’ayant pas de pression, j’ai utilisé des attaches parisiennes. Je me suis pas pris la tête et ce n’est pas tout droit et tout joli mais c’est bien pratique et ma zébulette a redécouvert des barrettes qu’elle ne pensait plus avoir. Elle a salué l’effort par un « t’es trop forte maman! », ce à quoi sa sœur a répondu par un battement de pieds et un grand sourire (qui n’avait certainement rien à avoir avec la chose). Il est là mon bonheur maintenant, dans leurs sourires, dans leurs couettes, dans leurs inventions, dans leurs yeux. Plus besoin de mots du coup…

Article décousu, je m’en excuse… il est loin le temps où je vous faisais une dissert’ sur la façon de faire des conserves ;o)!! Mais ça reviendra sans doute…enfin j’espère!

Publicités

Une réflexion sur “Colore le monde

  1. Mais non ils sont très jolis tes textes et comme ça on a des News et des photos. Profites bien de tes trois amours c est tout ce qui compte au final.
    Gros bisous à vous quatre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s